Kilim salon 157cm x 237cm

660.00

SKU: N237 Categories: , Tag:

Description

Ce kilim salon séduit par ses motifs ethniques colorés et impressionne par sa fibre naturelle facile à nettoyer. Ce kilim salon répand la bonne humeur dans n’importe quelle pièce de la maison où il se trouve. Le design élégant et sobre de ce kilim salon fait de lui un favori absolu. Pièce unique, ce kilim salon apportera beaucoup de cachet à votre intérieur.

Dimensions du kilim salon: 157cm x 237cm

Livraison (Colissimo ou UPS) et retour offerts.

Remboursement sous 30 jours.

Délais d’expédition : 2 semaines car le tapis se trouve dans l’entrepôt moldave.

30 jours pour changer d’avis.

Supports clients 7j/7, contactez-moi au 07 49 00 56 66 ou écrivez-moi sur contact@rugstory.co.

Payements sécurisés par carte bancaire ou par PayPal.

Showroom à Asnières-sur-Seine (sur RDV), vous pouvez voir les tapis avant de les acheter.

Découvrez toute notre collection de plus de 300 tapis kilim moldaves ici.

Petite histoire de notre tapis kilim de salon …

Le tapis moldave est un tapis artisanal, il a toujours été fabriqué à la main, à commencer par le filage de la laine, la teinture de celle-ci jusqu’au tissage du kilim salon. La partie la plus fastidieuse a toujours été le filage de la laine, car elle comprend le nettoyage de tous les débris végétaux qui se sont accumulés dans les laines de mouton. Le tout était fait main.

Si vous vous demandez pourquoi la laine était filée et teinte à la main au lieu d’être achetée, tout simplement parce que on ne trouvait pas en vente ni les couleurs ni la qualité nécessaire de laine pour le tissage d’un kilim salon. La seule solution était de la fabriquer soi-même.

La majorité des métiers à tisser, sur lesquels étaient fabriqués les tapis moldaves, étaient démontables. Ils étaient montés dans les pièces au début de l’hiver et démontés avec l’arrivée des beaux jours. Mais certaines tailles de kilims salon, les très grands, nécessitaient des métiers spéciaux qui ne pouvaient pas être montés et démontés aux grès des saisons. Seuls les paysans qui pouvaient allouer une pièce dans leur maison pour loger cet appareil encombrant en possédaient et pouvaient tisser des kilims salon de grande taille.

On tissait d’abord pour soi, pour ses proches ensuite pour générer un revenu supplémentaire. Il n’était pas rare de voir de grandes-mères travailler des longues heures au tissage des kilims salon pour leur petits-enfants encore très jeunes, pour qu’ils s’en servent une fois adultes dans leur propre foyer. Peu de petits-enfants s’en sont servis car les modes et les goûts ont changé….

Le tissage de ces tapis fleuris était très long en raison des motifs floraux abondants. On travaillait de 12 à 14 heures par jour à trois pendant plusieurs semaines. Deux personnes travaillaient sans relâche au tissage, s’arrêtaient juste pour déjeuner et la troisième personne tissait entre la préparation des repas pour toutes les autres.

Découvrez toute notre collection de kilims de salon tissés main en laine.